Historique

 L’AC CHAPELAIN DE SA CREATION A AUJOURD'HUI

(Historique reconstitué par Christian SALOMEZ)
Un grand merci à Hubert TERRIEN qui fut tour à tour, joueur, dirigeant et président de notre section football et qui vous propose ce début d’historique :
 
Même si en 1927, des jeunes commencent à jouer au football dans les prés autour du bourg en se cotisant pour acheter un ballon (7 francs), c’est en 1934 qu’a vraiment démarré le football à La Chapelle sur Erdre.

1934-1975

1934
Dans les années 1934/1935 est arrivé à La Chapelle sur Erdre, venant de Blois, un peintre : Gaston SOTIN. Celui-ci avait joué au foot dans un petit club de sa région. Très vite intégré dans le bourg, il a convaincu la plupart des commerçants et artisans de monter une équipe.
La plupart connaissaient bien Horace SAVELLI, propriétaire de la Gascherie. Celui-ci, grand sportif, n’a pas hésité à entrer dans l’équipe. Il a installé un terrain de foot le long de l’allée du château, avec l’aide des nouveaux équipiers.
Il n’y avait pas d’organisation du football dans le département. Il n’y avait que des matchs amicaux. La plupart des joueurs n’avaient jamais manié un ballon. Aussi, beaucoup de buts étaient encaissés, malgré un gardien de but (PRUDENT), sourd-muet et dur au mal.
Revêtus de maillots rouge et violet et de vraies chaussures de football, les joueurs se mesuraient aux équipes nantaises, principalement des corpos et jouaient régulièrement.
L’équipe était bien ressoudée pour la 3ème mi-temps : Horace chargeait toute l’équipe dans sa «Talbot Sport» et le retour de Nantes se faisait tard le soir ou au petit matin.
1939
1939 est arrivé et la plupart sont partis pour la guerre.
1943
Après les bombardements de Nantes (16 et 23 septembre 1943), un très grand nombre de réfugiés sont venus à La Chapelle. Gaston SOTIN, qui n’avait pas été appelé en 1939, a décidé avec Gilbert JARUS et quelques jeunes de relancer le football.
Ceci s’est passé autour d’une « roulante » installée dans la cour de la salle RICHARD. Cette roulante servait à faire des repas pour les centaines de nantais qui avaient fui la ville et étaient installés ou campaient dans la salle des mariages.
Gilbert JARUS, cuisinier du restaurant Michel (le PMU actuel) dirigeait les opérations avec des bénévoles. Très vite, une équipe s’est constituée, puis une deuxième.
Plusieurs des joueurs avaient un peu pratiqué le foot et l’un d’eux, René PETIT, horloger, a pris en main sur le plan technique tout ce petit monde. René était un ancien joueur, très bon arrière du Métallo-Sports.
Le terrain de foot de la Gascherie, qui avait servi très peu à l’armée anglaise en 39/40 et un peu utilisé par les allemands de 41 à 43, était resté dans l’état.
Après avoir récupéré un vieux ballon à lacets, quelques vieux maillots du club d’avant-guerre, ces équipes ont joué assez régulièrement contre les joueurs des environs qui avaient également organisé des petits clubs.
L’USCE (Union Sportive de la Chapelle sur Erdre) était considérée comme une bonne équipe. Tout le monde se déplaçait en vélo : à Nort sur Erdre, Carquefou, Mauves, Héric, Blain et Nantes.
Un dimanche très pluvieux de décembre 1943, déplacement à Blain, en suivant la ligne de chemin de fer pour faire plus court. Toujours sous la pluie, le match n’a commencé qu’avec plus d’une heure de retard. Plusieurs joueurs avaient eu des pneus crevés, d’autres avaient fait demi-tour. Le match s’est déroulé avec 10 joueurs de l’USCE. A la fin de la première mi-temps, Blain menait déjà 7-0. Le goal chapelain, écoeuré, avait abandonné. Après une deuxième mi-temps écourtée, la nuit était venue, le score était de 17 ou 18 à 0 (peut-être plus). Que n’a-t-on pas appris après : l’équipe de Blain comptait ce jour là trois professionnels : RAAB, futur entraineur du FC Nantes et 2 joueurs du Stade Rennais dont CHAUVEL en 1939. Ceux-ci, qui étaient cachés car recherchés par les allemands, voyageaient dans la région. Ils ont rejoué par la suite dans d’autres équipes. Il n’y avait pas de licence, ni de championnat durant cette période.
1945
Début 1945, l’équipe s’est dissoute, la plupart sont rentrés à Nantes. Le dernier match a du avoir lieu en mai.
Seuls, 3 jeunes ont continué à pratiquer le football durant la saison 45/46 avec l’Etoile du Cens qui avait battu le rappel en septembre 1945, lors de la fondation de ce club.
1947
Dans les années 1947 à 1951, des jeunes des villages avaient construit des buts démontables qu’ils transportaient sur les vélos (le terrain de la Gascherie n’existait plus). Ils organisaient des matchs tels que Mouline contre la Vrière, dans des champs souvent marécageux. Les propriétaires, quelquefois pas prévenus, les obligeaient à déguerpir. De nombreuses interventions ont été faites auprès de la municipalité pour réaliser un terrain de foot.
1951
En 1951, un accord est intervenu pour que ces jeunes garçons puissent établir leurs buts sur le terrain de la route de Sucé à l’emplacement actuel de l’Intermarché. La semaine, le propriétaire l’utilisait pour ses vaches et le dimanche, ce pré était utilisé par les « footeux ».
Des entraînements ont été organisés les jeudis soirs. Ils se sont déroulés d’abord dans la cour de l’école des garçons, route de Sucé, puis dans un pré à côté de l’église. Les pommiers se trouvant dans le bas de cette prairie n’ont pas rapporté une pomme au curé MICHON !!!
Sous le nom de La Chapelaine, le club a été engagé en championnat de 3ème série (16 septembre 1952). Il a fallu installer un vestiaire en bois et une citerne d’eau sur le stade de la route de Sucé. L’abbé GUILLARD, vicaire, s’occupait du secrétariat et était quelquefois obligé de jouer avec les licenciés !!!
Ce terrain n’a jamais pu être homologué par la Ligue, étant loin d’être conforme à tout point de vue.
1955
En 1955, est arrivé une nouvelle génération de jeunes qui a participé à une montée rapide des équipes, jusqu’en 1ère série. Puis, de plus en plus de très jeunes sont venus, encadrés par les joueurs seniors.
1966
Une équipe vétérans s’est formée en 1966.
1968
La commune a commencé à se développer. Elle compte 2878 habitants contre 2525 en 1962, et 2322 en 1954.
De nouvelles sections sportives : basket, volley se sont lancées sous l’égide de nouveaux clubs. Les enfants étaient sollicités de partout et aucun sport ne pouvait avoir une stabilité des effectifs. On arrivait à voir de nouvelles associations lancer les mêmes sports existants et créer une animosité dans la commune.
1972
C’est alors que les sections existantes se sont réunies. Après beaucoup de discussions, elles ont décidé, en 1972 de se réunir sous un même club omnisports : l’Athlétic Club Chapelain (A.C.C).
La plus grosse partie de ce club était composée par la section football avec 13 équipes et plus de 150 licenciés, avec à sa tête, Gaby MAISONNEUVE, accompagné de Bernard VOILLICDE et Hubert TERRIEN.
Heureusement, c’est à cette époque qu’a été installé le nouveau terrain en herbe du stade de Massigné qui, par la suite, a été transformé en semi-stabilisé par un rechargement de sable. Ce terrain était homologué et les championnats pouvaient se dérouler normalement.
1975
Par la suite, un second petit terrain (Massigné – haut) a été mis en service dans les années 1975. Celui-ci n’a jamais pu être homologué, mais combien de matchs officiels s’y sont déroulés !
Profitons de cet historique pour honorer celui qui, pendant plus de 20 ans, a été la cheville ouvrière du football de 1955 à 1975. Capitaine des premières équipes, président à tout faire : entretien des pelouses, nettoyage des vestiaires, approvisionnement en eau, accompagnement des jeunes … Gabriel MAISONNEUVE.
 

1979-1989

A Gaby succède à la présidence Félix BELOUIN. Marcel LERAY accepte de prendre en main l’équipe A en plus de la charge des minimes qu’il occupe depuis les années 60. La ville de la Chapelle-Sur-Erdre comptabilise déjà 5858 habitants.
 
1979
En 1979, Monsieur BARBOZA, devant la difficulté de trouver un volontaire, accepte d’occuper le poste de président provisoirement vacant.
1980 et 1981
Jean-Yves MAISONNEUVE lui succède. Jean-Claude LABORDE s’occupe des seniors qui, chaque année, terminent leur championnat de 1ère division dans la première moitié du tableau.
Les cadets, sous la houlette de Jean LIJOUR, accèdent au niveau régional pour la première fois.
1982
La Chapelle compte 12.246 habitants, prenant près de 1000 habitants par an depuis 7 ans.
A l’assemblée générale de juin 1982, un désaccord profond entre bureau et entraîneurs conduit au départ de la moitié de l’équipe A vers l’Etoile du Cens. Le sujet de discorde devait être l’absence de pub sur les maillots.
Jean-Claude VAGUENEZ accepte de prendre la présidence, tout en conservant l’encadrement des poussins et des débutants.
Pour la saison 82/83, faute d’avoir trouvé un nouvel entraineur, Hubert TERRIEN assure quelques entrainements ainsi que Marcel LERAY (en plus des minimes et de l’encadrement des seniors B) et Jean-Claude et Loïc RIVIERE qui jouent, eux aussi, le dimanche après-midi. L’équipe A se maintient à l’énergie en 1ère division.
Ce ne fut pas le cas la saison suivante (83/84) malgré l’arrivée sur le terrain de Roland BANIEL. Le dernier match se termine sur notre terrain de Massigné par une défaite contre le SCO d’Orvault emmené par . . . Marcel DESANTI.
1984
Hubert TERRIEN succède à Jean-Claude VAGUENEZ qui continue à s’occuper de « ses » petits.
Jean-Louis BERTINO est le nouvel entraineur des seniors.
1985
Paul GELEBART arrive au club avec l’objectif de faire remonter l’équipe A en 1ère division. A cette époque, seul le 1er du classement pouvait monter.
Avec Alain, Renée LE POULEN et Mme CHASSE pour l’intendance, il organise le premier stage de préparation des seniors en août, à saint Michel-Chef-Chef.
1986
Professeur de gymnastique et à la demande d’Hubert, Paul fait fonctionner avec succès pendant 2 ans (86/87 et 87/88) une Ecole du Sport où des jeunes de 9 à 11 ans peuvent s’initier à plusieurs disciplines sportives et s’orienter ensuite vers celle qui leur convient le plus.
1988
Première réunion à la mairie en décembre des sections Athlétisme et football pour la construction du stade du Buisson de la Grolle : pelouse + piste + vestiaires + éclairage.
1989
Bilan des années 80 : Le bar assure la moitié des recettes. Le club éprouve des difficultés pour recruter des arbitres (seuls Jo MENAGER et Alain LE POULEN).
Les tournois sont organisés de main de maître par Yves CHASSE, vice-président et également responsable des pupilles et des cadets.
 

1990-1999

1990
La population de La Chapelle compte 14.830 habitants. Il y a environ 250 licenciés.
En juin 90, Daniel PERROUIN prend la succession d’Hubert TERRIEN.
Après cinq saisons passées à reconstruire un bon groupe, Paul laisse la place à Jean-Yves GOUDE pour entrainer les seniors (90/91).
L’équipe A termine le championnat (3 à 3) invaincue à Treillières, son dauphin, après un match exceptionnel. Ce qui permet de remonter en 1ère division.
1991
Les minimes emmenés par Marcel LERAY découvrent le niveau régional.
Pour les seniors, la saison 91/92 continue sur la lancée de la précédente.
Après avoir mené le championnat toute la saison, avec jusqu’à 8 points d’avance, la fin est plus difficile et se termine chez le deuxième, à St Mars du Désert, le lendemain d’une soirée Capellia. Il fallait un nul pour accéder à la P.H.
Pour la saison suivante, le District pour éviter aux clubs de 1ère division montant en Promotion Honneur de redescendre aussitôt, décide de créer une division supplémentaire alimentée par les 2ème , 3ème et 4ème du classement : la Division Supérieure de District (D.S.D).
Une défaite (0 – 2) nous permet de monter malgré tout et de découvrir la D.S.D, la division de la « mort ». Le club joue ses premiers matchs sur le nouveau terrain en herbe du Buisson de la Grolle.
1992
Les cadets emmenés par André PIRIOU redécouvrent le niveau régional.
Marcel DESANTI, après avoir pris en charge les juniors (90/91), puis les seniors B (91/92), s’occupe maintenant de tous les seniors.
Année difficile que la D.S.D puisque les 5 derniers du groupe de 12 descendent et nous terminons 8ème. La moitié de l’équipe choisit alors de partir jouer en Loisirs la saison suivante.
1993
Suite à la Coupe d’Europe 92, l’effectif du club enregistre une augmentation importante de licenciés (320 + 70 dirigeants) qu’il a fallu gérer sur Massigné seul.
1994
De juin 94 à mai 96, Daniel GARNIER succède à Daniel PERROUIN.
Son idée est de mettre de la rigueur dans le club pour lui permettre d’accéder au niveau Ligue en 3 ans. Avec Frank et Hervé RAGOT, ils font revenir les anciens chapelains de bon niveau et trouvent un nouvel entraineur pour les séniors, Marc LEBON, tandis que Marcel DESANTI reprend les juniors.
1996
En juin 96, Christian SALOMEZ remplace Daniel GARNIER.
La première Assemblée Générale du District organisée par l’ACC a lieu à Capellia.
Marc LEBON, pour sa première saison (96/97) fait remonter l’équipe A en DSD.
1997
La saison suivante (97/98) voit l’arrivée de Fabrice TESSIER pour les juniors et l’encadrement technique de toutes les équipes de jeunes.
Pour les seniors, avec Marc, elle se termine par une nouvelle montée : le niveau Ligue est atteint plus tôt que prévu (Promotion Honneur). Mais les minimes et cadets retrouvent le niveau départemental.
En fin de saison, l’U.S Gesvrine arrête son activité. Une partie des joueurs et des dirigeants rejoint les rangs de l’ACC.
1998
Juin 98 : Alain LE POULEN prend sa retraite d’arbitre après 20 ans de bons et loyaux services. Après avoir été gardien des séniors A et B entrainés par Jean-Claude LABORDE dans les années 70, Alain a aussi été entraineur des gardiens et responsable de différentes catégories de jeunes : débutants, poussins, benjamins, 15 ans avec Marcel LERAY, sans oublier les commissions arbitrage et partenariat et . . .
Le District de Loire Atlantique construit son nouveau siège à La Chapelle. L’inauguration a lieu le 12 septembre en présence de Claude SIMONNET, président de la F.F.F.
Après la finition de la piste d’athlétisme, l’inauguration officielle du Stade du Buisson de la Grolle se déroule le 28 novembre 98. Roger HAURAY se voit remettre la médaille de la Ligue par Michel TRONSON (actuel président de Ligue en 2008), pour ses 40 années passées sur les terrains.
Avec Michel PAILLER, secrétaire du club, le 11 mars 1999 est signée au District la Charte Qualité 44 visant à promouvoir l’éthique et les valeurs du sport (amitié, convivialité et respect) car les dossiers de discipline (6550) ont doublé en 5 ans dans le département.
La saison 98/99, avec 399 licenciés (+ 99, effet Coupe du Monde) et 25 équipes, verra la montée de l’équipe séniors B en 1ère division. Les A terminent à la 3ème place.
4 arbitres sont licenciés au club (Régis MOREAU, Mickaël COSSEC, et pour leur 1ère année : Jean-François BRISSET et Nicolas TABORE).
1999
La population de La Chapelle compte 16.390 habitants.
Marcel DESANTI, après 10 ans d’activité sur nos terrains, devient président (99/2000), avec en tête, une nouvelle organisation pour le club : structuration du bureau, mise en place de commissions, implantation du foot à la Grolle (secrétariat, salle de réunion, terrain synthétique, vestiaires, . . .) et en intégrant le maximum de personnes.
Fin 1999, parait « le Journal du Foot » numéro 1. Il sera suivi d’un bon nombre de numéros. Le rédacteur en chef, Denis HALGAND nous aura marqué 135 buts en 15 saisons jouées au club. Et son activité ne s’arrête pas là . . .

DEPUIS LES ANNEES 2000

2000
Le 14 janvier, Gisèle et Roger AUFFRAY ainsi que Marcel LERAY ont reçu la médaille de la ville des mains du maire, Gérard POTIRON.
Depuis 1972, Gisèle et Roger ont œuvré pour le club : au bar, aux affiches de matches mais aussi nettoyage des maillots pour Gisèle et membre du bureau. Et Roger, fidèle supporter de l’équipe première et des vétérans.
Marcel, quant à lui, aura été l’éducateur qui a formé et encadré pratiquement la totalité des joueurs du club pendant 40 ans.
Après une série d'entraînements et d'essais pendant la saison 1999/2000, le club engage pour la première fois en championnat pour la saison 2000/2001 une équipe féminine sous la direction de Guy LANGLAIS.
2001
Pour sa cinquième saison (2000/2001), Marc LEBON permet aux seniors A de monter en D.R.H (Division Régionale Honneur).
En juin, Philippe CONSTANTIN lui succède (2001/2002).
2003
Philippe CONSTANTIN ne peut terminer la saison 2002/2003 pour raisons de santé.
En février, Fabrice TESSIER le remplace et fait brillamment remonter l’équipe A à la 4ème place.
Philippe ABRAN arrive au club pour la saison suivante (2003/2004).
2005
Il remporte le challenge ARRIBAS (2004/2005). Les 18ans accèdent au niveau régional sous la direction d’Abdel KARZAZI. Réalisation d’une plaquette du club à destination des partenaires : « Une passion, des objectifs » sous la responsabilité de Marcel JAFFRE. 5 arbitres sont licenciés au club (Nicolas TABORE, Philippe LARDY, Jérémy LEPAROUX, Baptiste TRICARD et Gaël CHANTEUX).
2006
Jean-Yves GOUDE et Pierre REGNIER prennent l’encadrement des seniors pour la saison 2006/07. Près de 500 licenciés au club.
Gilbert LEPAROUX devient entraîneur de l’équipe féminine en 2ème division de district
La mise en service du terrain synthétique a lieu en septembre.
2007
Après 8 saisons passées à « faire de l’ACC Foot un grand club où il fait bon vivre dans une ambiance chaleureuse et conviviale », Marcel DESANTI laisse la présidence du club avec ses 550 licenciés, et retourne sur les terrains avec les -18 ans et Fabrice TESSIER.
Christophe TRICARD est devenu référent informatique pour la ligue de l'Atlantique. En juin, Christian JAULIN devient président de l'ACC Foot
2008
La population de La Chapelle est estimée à 16500h. Le nombre de licenciés est de 580.
L’école de football reçoit le « label niveau Bronze » par la Ligue de l’Atlantique de football. Bravo à Nicolas TABORE qui vient par ses qualités d'arbitrage vient de franchir le niveau Fédéral 5 (CFA/CFA2). Bravo aussi à Daniel MOULET qui intègre la commission formation du District.
L’équipe senior A redescend en PH après une saison difficile. Deux nouveaux entraîneurs seniors sont choisis pour la saison 2008/2009 Nordine CHAOUCH et Stéphane HUBERT.
2009
Mis à l'honneur, Nicolas DROUET, Guy LANGLAIS et Jean-Louis SERRA-SEGUI ont reçu la médaille de la ville pour leurs nombreuses années de bénévolat au sein du club (plus de vingt ans)
Cette année, le nombre de licenciés est de 540, en baisse comme la population de la Chapelle S/E.
Malgré cette baisse, les résultats de la saison 2008/2009 sont bons : les benjamins vont en finale du championnat et de la coupe départementale, les 13ans monte en PH et gagnent le challenge départemental face au FCN, les 18ans remontent en honneur départemental, les seniors A retrouvent la DRH, et les Loisirs sont en finale du Challenge Loisirs.
Enfin ! A l'intersaison, les premiers coups de pioches sont donnés pour les nouveaux vestiaires et l'aménagement de la nouvelle salle de convivialité.
Puis pour la saison 2009/2010, Stéphane SALESI arrive comme nouvel entraîneur des U19 (ex -18ans), et Nicolas THOMAS prend la responsabilité des U17 (ex -15ans). Marcel DESANTI quitte les terrains, et intègre la commission "jeunes" du District.
2010
Les effectifs de cette saison 2009/2010 sont encore en baisse, à 500 licenciés, en baisse comme la tendance de nombreux clubs.
Marcel Desanti est mis à l'honneur lors des voeux de la Mairie. Sur les terrains, entraineur puis dirigeant et président du club, les 20ans de Marcel passés au club sont bien remplis (et ce n'est pas fini ! )
Cette saison, les nouveaux bâtiments sont mis en service en janvier pour la salle de convivialité, et en juillet pour les vestiaires. L'inauguration à lieu le 9/10/10 dans un stade bien rempli par des manifestations sportives de jeunes, justifiant pleinement les investissements.
En fin de saison le club atteint des niveaux historiques pour les U13 en DSR, et les seniors A en DRS. Les 2 autres équipes seniors montent. Les U19 retrouvent le niveau PH, les loisirs sont en 1/4 de finale des coupes. Les U13 sont en finale régionale du championnat. Bravo aux éducateurs et aux joueurs.
Pour la prochaine saison, Fabrice TESSIER retrouve les U17, Nicolas THOMAS les U15 et Ronan BRUHAY les U13 avec Yannick TENDRON. Les entraineurs des autres catégories continuent.
2011
Les effectifs se maintiennent cette saison 2010/2011 à plus de 500. L'effet attendu de relance lors d'une coupe du monde n'aura pas lieu (triste KNYSNA) ! Saluons l'arrivée d'Olivier QUINT dans l'effectif des joueurs seniors.
Alain HUBERT prend la responsabilité de coordination les délégués de terrain, mission qui est prise en exemple et filmée par le District 44.
Pour la 3ème année consécutive, les seniors A passent au niveau supérieur et atteignent le niveau DH, le plus haut niveau de la Ligue. Les autres équipes seniors devront rapidement combler l'écart de niveau creusé entre A et B, les U17 montent en DSD et les autres catégories se maintiennent. En coupe, les seniors atteignent la 1/2 finale du Challenge José ARRIBAS, les équipes Loisirs vont en 1/2 finale de coupe et en finale du challenge Loisirs. Encore une belle saison et bravo à tous les acteurs.
Pour la saison suivante, Emmanuel BREUVAL arrive comme entraineur et coach des seniors B, et Olivier QUINT prend en charge la coordination technique du jeu à 11 avec Nordine. Fabrice TESSIER prend la coordination de l'école de football avec Emmanuel

(A suivre ...)

Un grand merci à tous ceux qui ont participé à la vie de notre club et à tous ceux dont le nom n’apparaît pas dans cet historique. Merci en particulier à 2 fidèles, Edouard LANGLAIS (délégué de terrain, homme de bar puis responsable, joueur et responsable des vétérans, …) et Guy LANGLAIS, joueur puis dirigeant depuis l’âge de 16 ans (minimes, -13 ans, séniors C, féminines, poussins) et aussi responsable du matériel et du lavage des maillots.